Archives par étiquette : Alchimie

Note introductive 2

avertissement

2008 : La Lettera G / La Lettre G, N° 9, Équinoxe d’automne *

À propos de l’article de Denys ROMAN : « René Guénon et la Loge “La Grande Triade” »(1).

Le texte de Denys Roman que nous présentons n’aurait sans doute jamais été écrit si n’était paru, en 1971, le livre de J. Corneloup je ne sais qu’épeler !(2).  dont le chapitre IV, « “La Grande Triade” et l’œuvre de René Guénon », est entièrement consacré au présent sujet. Ce chapitre sera d’ailleurs largement exploité, dans son Dictionnaire de la Franc-Maçonnerie et des Francs-Maçons, par Allec Mellor dont on connaît l’incompréhension et la forte hostilité envers l’œuvre de René Guénon et tout ce qui participe de l’esprit traditionnel ; Mellor, qui fut sans doute l’un des plus actifs ennemis de Guénon dans le milieu maçonnique, alla même jusqu’à introduire des commentaires hostiles à ce dernier dans une version française des « Cahiers » de la Loge d’instruction du Rite Émulation dont il avait réussi à prendre la présidence. On se reportera avec profit à l’examen que Franco Peregrino propose dans ces pages sur ce grotesque personnage bouffi de suffisance érudite. En comparaison, la position de J. Corneloup était tout autre et il faut lui reconnaître une honnêteté intellectuelle qui faisait défaut à Mellor. Bien qu’également rationaliste, il ne manifestait aucune hostilité mais bien plutôt une curiosité empreinte de sympathie à l’égard de ce que représentait pour lui l’œuvre de Guénon dans son ensemble, et, par voie de conséquence, la Loge « La Grande Triade ». Mais on verra que cette curiosité était gravement affectée par l’idée qu’il se faisait du but de la Maçonnerie et de ce qui doit résulter du Travail collectif en Loge, qu’il assimilait aux « égrégores », chimère toujours renaissante de l’occultisme. Continuer la lecture

Pernéty. Les fables égyptiennes dévoilées

Dom Antoine–Joseph Pernéty. Les Fables égyptiennes et grecques dévoilées (Arche, Milan).

Compte-rendu publié dans [E.T. N° 432-433 Juillet-Aout-Sept. Oct. 1972]

Il est singulier de voir l’intérêt qui se manifeste actuellement pour la philosophie hermétique. Plusieurs éditeurs se sont mis à en publier les textes essentiels. C’est ainsi qu’on a vu paraître, à la Librairie de Médicis, l’Atalante fugitive de Michel Maier, — et à la Bibliotheca Hermetica (Edition Denoël), Le livre des Figures hiéroglyphiques de Nicolas Flamel, l’Entrée ouverte au palais fermé du roi d’Ireneus Philalethes. Le triomphe hermétique de Limojon de Saint-Didier, L’Œuvre secret de la Philosophie d’Hermès de Jean d’Espagnet, et d’autres productions de la fin du moyen- âge et des siècles suivants. L’ouvrage de Pernéty dont nous parlons aujourd’hui est évidemment beaucoup moins important, puisqu’il est du XVIIIe siècle, époque où la science hermétique ne jetait plus que des “feux” bien affaiblis. Les fables égyptiennes et grecques sont une tentative assez curieuse d’interpréter la mythologie des Anciens du point de vue hermétique. Cette édition est la reproduction en photogravure de l’édition originale, datée de 1758. Elle compte 1200 pages en deux tomes. Ajoutons que le prix en est véritablement prohibitif. On trouve au début de l’ouvrage un long exposé des principes et de la pratique hermétiques, avec références empruntées notamment à d’Espagnet. Les notices concernant par exemple la “matière première”, les quatre éléments, les trois règnes, l'”humide radical”, l’athanor, l’élixir et autres sujets techniques sont intéressantes pour donner un aperçu des fondements de la doctrine alchimique. Continuer la lecture

E. T. nº 292, juin 1951, pp. 187-191

Masonic Light de novembre 1950

Dans le nº de novembre de Masonic Light, un dignitaire de district de la Maçonnerie canadienne expose ses vues sur le recrutement et sur le travail maçonnique ; il souligne que ce recrutement ne doit pas se faire en sacrifiant la qualité à la quantité, et il rappelle que l’essentiel du travail maçonnique consiste dans l’étude du symbolisme « caché derrière chaque mot du rituel, et qui constitue un ensemble de leçons qui doivent enrichir nos vies et élargir nos horizons ». Continuer la lecture